Je me raconte : un programme facilitateur

  Voici ce qu’écrit François Ricard  en avertissement  de l’autobio-graphie de Gabrielle Roy  intitulée LA DÉTRESSE ET L’ENCHANTEMENT. L’ouvrage   qu’on   va   lire,   Gabrielle      Roy tenait      à   ce   qu’il   ne   fût   pas   présenté comme   des      «mémoires»,   mais   bien comme      une      autobiographie.      Ce dernier    terme,    en    effet,    lui    semblait correspondre    plus    fidèl-ement    à    la véritable   nature   de   son   entreprise,   qui ne    vise    pas    tant    à    la    reconstitution historique     d’une     épo-que     disparue, que,   par   le   souvenir   et   l’imagination,   et surtout     par     une     écriture     fortement imprégnée        de        subjectivité        et d’émotion,    à    la    re-créa-tion,    à    la    ré- assumation,     dans     le     présent,     d’un passé   qui   ne   cesse   jamais   de   prendre forme   et   de   vivre      à   mesure   qu’il   est évoqué. François Ricard
Laisser des traces de son vécu est maintenant devenu une préoccupation pour bon nombre de retraités/es. Grâce au programme Je me raconte, on peut non seulement apprendre comment procéder, mais on peut aussi bénéficier de toute une série d'éléments déclencheurs  propres à stimuler la mémoire et à ramener les souvenirs à la surface. En toile de fond, le programme  n'oublie pas d'aborder le côté pratique de l'exercice  comme  savoir, entre autres rédiger son introduction, savoir relater les évé-nements et  les situer dans un ordre chronologique, savoir inté-grer  sa généalogie et savoir com-ment  conclure. Pour terminer, il ne faut pas oublier les technicalités se rapportant à l'impression, à l'édition et à la  publication du texte final. À cet égard, le programme JMR fournit à ses participants tous les outils nécessaires pour que ces derniers puissent mener à terme leur projet d'écriture.                                - Chaque participant choisit un thème parmi les nombreux sujets à développer et dispose de quinze jours pour rédiger son récit. Lors de la rencontre suivante, il est invité à lire à haute voix son récit . -
Un temps de partage avec les autres participants suit la lecture de son récit. - Le programme est structuré de façon telle qu’il permet au participant de relater les étapes de sa vie par ordre chronologique. - Des thèmes y sont cependant insérés pour éviter la monotonie du récit.
N.B.Le Manuel du participant est vendu exclusivement aux participants inscrits au programme.

Six bonnes raisons pour écrire son autobiographie...

.

 

Défilement

des

onglets

aux 20 sec.

Un contenu varié              Réparti sur 21 rencontres, le programme  Je me raconte  vous permet de rédiger votre autobiographie grâce à une série de 21 séquences–questionnaires qui éveilleront chez vous les souvenirs se rapportant aux étapes et événements chronologiques de votre vie. Quatre  rencontres supplémentaires d’enrichissement  peuvent être ajoutées pour compléter le progamme.     Ces séquences comprennent entre autres six thèmes qui  viendront agrémenter la narration et le partage de votre vécu : voyages, loisirs, aventures, exploits, anecdotes.         
Comment pourrait-on définir une autobiographie ?
© Dolor lorem esse ad irure amet 2012
Écrivez votre vie dans nos ateliers de partage et de soutien
http://dgggzb.xara.hosting/Xara-jmr/index.html http://www.jemeraconte.com/iprogramme.html